Blog Gyropode Gyroroue

3 conseils sécurité en Gyroroue et Gyropode

Gyroroue et Gyropode en toute sécurité
Ecrit par Edouard

3 conseils pour éviter les accidents en Gyroroue et Gyropode !

Les moyens de locomotion électrique sont une nouvelle tendance en France. Et oui, le domaine du transport a bien fait du chemin. Désormais, outre les vélos, les hoverboards et autres bolides que l’on a l’habitude d’utiliser, la liste s’allonge. On peut compter dès à présent le gyroroue et le gyropode.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, ce sont des engins électriques à 1 ou 2 roues très prisés par les jeunes. Et les adultes s’y mettent également. Elles sont tendances, élégantes et assez faciles à utiliser. À l’instar des moyens de locomotion électriques modernes, avec, vous pouvez éluder les trafics des grandes villes et de réduire les dépenses en carburants. Sans compter qu’ils ajoutent du style à votre tenue. Rien de mieux pour être branché et à la mode !

Attention cependant, ces appareils sont loin d’être sûrs. Force est constater une augmentation des accidents de la route depuis quelques années. En montant sur ces engins, vous vous exposez davantage aux risques de danger. Conscient de ce fait, le gouvernement commence à prendre le cas au très sérieux. Aujourd’hui, il existe une législation et des consignes de sécurité strictes quant à l’utilisation des gyroroues et des gyropodes.

Pour circuler en toute sécurité, et éviter au maximum les accidents, voici 3 conseils que je conseile aux utilisateurs, novices ou pas!

Gyroroue et Gyropode - Respecter toutes les consignes de sécurité

Conseil n°1 : Respecter toutes les consignes de sécurité

Pour éviter les accidents lorsque vous vous trouvez sur votre gyroroue ou gyropode, la première chose à faire est de respecter les consignes de sécurité imposée par les autorités. Ils concernent principalement les zones de conduite, les vitesses à ne pas dépasser, et autres aspects de la manipulation de l’engin dans un lieu public. Vous devez alors prendre le temps de vous informer là-dessus.

Des équipements spécifiques que vous devriez strictement avoir

Comme pour le vélo et autres moyens de locomotions électriques, le port des équipements spécifiques pendant l’utilisation des gyroroues et des gyropodes est obligatoire. Votre sécurité en dépend !

Vous devez alors porter des casques, des protèges genoux, poignets et coudes, le port d’un gilet ou d’une tenue orange, etc.

Tous conducteurs d’engins électriques sur route doivent se plier à cette obligation. Le but étant d’optimiser leur visibilité sur les routes, et d’éviter ainsi les risques de collision. Ces équipements leur protègent également en cas d’accident. Vous risquerez moins de blessures.

Juste pour information, les équipements cités ci-dessus sont considérés comme des moyens de précautions afin d’éviter les accidents. Leur port est imposé par les assureurs pour que la prise en charge soit effective des frais en cas d’hospitalisation.

Les pistes cyclables et les trottoirs uniquement

Vous devez également bien choisir les zones où vous conduisez votre engin. Contrairement aux vélos électriques et aux hoverboards, les gyroroues et les gyropodes peuvent être utilisés sur les trottoirs. Mais attention, vous devez signaler votre présence aux piétons et respecter une certaine limite de vitesse.

La meilleure solution pour éviter tout accident reste d’utiliser les pistes cyclables. En France, il en existe plusieurs. Et en tant que cycliste, vous aurez la priorité.

Les limites de vitesse à connaitre

Les limites de vitesse varient en fonction de votre zone d’utilisation. Comme les piétons ont la priorité sur les trottoirs, vous devez vous limiter à 6 km/h. Ce qui est la vitesse minimale de ce genre d’engin.

Par contre, sur les pistes cyclables, vous aurez la priorité. Dans ces zones-là, les conducteurs peuvent rouler jusqu’à 17 km/h.

L’âge minimum pour conduire un gyroroue ou un gyropode

Pour la sécurité du conducteur mais aussi celle des autres utilisateurs de routes, ce n’est pas tout le monde qui peut se mettre sur un gyroroue ou un gyropode. Il faudra atteindre un âge minimum. La conduite est formellement interdite au moins de 14 ans. Les enfants jugés imprudents, et peu responsables. Et encore ! A cet âge, il faudra être sous la surveillance d’un adulte pour pouvoir utiliser l’engin sur la voie publique.

L’âge idéal pour conduire un appareil de ce type en solitaire est de 16 ans. Vous n’avez pas besoin d’un permis spécifique pour ce faire. Il vous suffit d’être un conducteur responsable.

Respecter les panneaux et les feux de signalisation sur route

Pour limiter les risques de collisions, vous devez prêter attention et respecter les panneaux et les feux de signalisation. C’est une obligation, et pas seulement pour les conducteurs de voitures. Vous ne devez pas dépasser les limites de vitesse, ni rouler en sens interdit. Ce sont des infractions qui peuvent vous coûter une amende de 4 à 7 euros selon le cas.

3 conseils pour éviter les accidents en Gyroroue et Gyropode

Conseil n°2 : Apprendre à conduire et à connaitre son engin

Avant de vous mettre sur route au bord de votre gyropode ou gyroroue, vous devez déjà avoir pris le temps de vous familiariser avec votre engin. C’est d’une importance capitale pour la sécurité de tout le monde. Ce sont des appareils qui, à l’inverse des vélos et des motos, sont difficilement contrôlables pour les novices.

Qu’est-ce qu’un Gyroroue ?

Le gyroroue est le monocycle du futur. Il fait partie des moyens de déplacements électriques. En le choisissant comme engin de transport, vous allez certainement gagner du temps dans votre conduite. Cependant, côté stabilité, vous devez redoubler de vigilance. En effet, vous n’aurez que des petits emplacements pour vos pieds de chaque côté de l’appareil, aux extrémités de la roue qui contient le moteur.

Et le gyropode : c’est quoi ?

Les gyropodes, quant à eux, sont des moyens de déplacement un peu moins complexes à conduire par rapport aux gyroroues. Ils sont munis de deux roues à l’instar des hoverboard. Mais ici, vous aurez une manche de soutien à l’avant qui vous permettra de gagner en stabilité. C’est le genre d’engin que les policiers des grandes puissances utilisent pour patrouiller.

Apprendre à conduire ces appareils : où et comment faire ?

Dans un cas comme dans l’autre, vous devez apprendre à conduire votre engin avant de vous déplacer sur route. Pour les faire avancer, ou pour les faire tourner, vous devez user de votre poids et de votre position sur la planche. Avec un peu trop de zèle, vous risquez de déraper.

Malheureusement, il n’y pas d’école où vous pouvez apprendre à conduire les gyroroues ou les gyropodes. Vous devez simplement vous fier aux tutoriels en ligne et aux conseils des experts en la matière. Les vendeurs peuvent également vous donner quelques conseils

En tous les cas, pour des raisons de sécurité évidente, vous devez prendre vos cours dans une zone sécurisée. Il faut un endroit sec, lisse, sans obstacle, et sans risques de rencontrer des piétons ni des voitures. Alors, pourquoi ne pas débuter votre pratique dans votre allée de jardins, un parking vide, ou encore au parc le plus proche ?

Gyroroue et Gyropode - Connaitre et appliquer les conseils des marques

Conseil n°3 : Connaitre et appliquer les conseils des marques de gyroroue et gyropode

Les grandes marques ne se contentent pas de proposer de nouveaux appareils au public. Elles vous donnent aussi quelques conseils afin d’éviter les accidents, et notamment certains dérapages. En voici quelques-uns.

Choisir l’engin en fonction de l’âge de son conducteur

Différents modèles et tailles de gyroroues ou gyropodes vous seront proposés par les grandes marques en rayon des boutiques dédiées. Ne vous contentez pas de comparer les prix. Le choix de l’engin se fait aussi en fonction de l’âge de son utilisateur dans un souci de sécurité.

Mettre en concurrence les différentes capacités et performances des engins disponibles sur le marché semble être de mise. Je vous conseille d’ailleurs le gyropode avec une batterie lithium ion. Il se chargent plus rapidement et dure plus longtemps.

Le poids maximum à respecter

Comme n’importe quel autre engin, le gyroroue et le gyropode sont soumis à une limite de charge. Le conducteur devra peser moins de 45 kg et ne pourra tracter qu’une charge de 120 kg maximum.

Pour la stabilité de l’appareil, on vous conseille cependant de ne pas porter quelques choses de lourdes durant la conduite. Un sac à dos devra vous permettre tout de même une certaine liberté de mouvement. Il en va aussi de votre bien-être sur l’engin en question.

Entretenir son appareil

En outre, vous devez aussi entretenir avec minutie votre engin 1 ou 2 roues. On ne parle pas uniquement de laver la carrosserie pour la faire briller. Vous devez aussi respecter le taux de chargement imposé par les marques. La plupart des gyropodes et des gyroroues sont plus efficaces entre 40 et 70 %. Dans ce cas-là, il vous serait inutile d’attendre les 100 % pour utiliser votre engin à bon escient.

Attention ! Pas besoin de commencer un nouveau cycle de chargement avant de vider entièrement la batterie de votre appareil. Cela garantira la durabilité de l’appareil.

Edouard

[kkstarratings]

A propos de moi !

Edouard

Salut. C'est Edouard.

Laisser un commentaire.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.