Blog Vélos électriques

Mes 5 conseils pour éviter les accidents en vélo électrique

Mes 5 conseils pour éviter les accidents en vélo électrique
Ecrit par Edouard

Vélo électrique et sécurité : 5 points faciles

S’il y a un moyen de transport de plus en plus utilisé en France depuis quelques années, il s’agit bien du vélo électrique. Et les chiffres le confirment ! Les vendeurs écoulent chaque année plus de 250 000 vélos de marques avec une moyenne de prix de 1 500 euros le modèle. Il semblerait que les cyclistes français se soient laissés séduire par le côté pratique et l’esthétisme de ce moyen de déplacement tout à fait révolutionnaire.

Le vélo électrique facilite davantage le déplacement, même dans les zones les plus accidentées, et les pentes les plus accentuées. Pour vos voyages, le vélo électrique est un vrai allié pour vous faire vivre une expérience unique et réussie. Vous pouvez sans problème partir en randonnée sur votre deux roues.

Voici alors mes 5 conseils sécurité que vous devez connaitre avant toute chose.

1 – Faîtes attention aux autres voitures !

Si vous roulez sur route, les cyclistes qui se déplacent à vélo électrique n’ont pas de piste propres à eux dans certaines régions de l’Hexagone. Ils sont contraints alors d’utiliser les mêmes routes que les voitures, ce qui augmente les risques d’accidents. C’est pourquoi je précise ici l’importance de faire très attention aux voitures.

Même si à première vue, les véhicules de plusieurs tonnes semblent être plus dangereux, vous devez toujours vous montrer très vigilent quant aux petits utilitaires.

Attention également aux voitures en excès de vitesse, ce qui pourrait entrainer éventuellement le dérapage de votre vélo électrique. Pour éviter de telle situation, je vous conseille de prendre le bas-côté, ou même de s’arrêter pour éviter les accidents.

Et d’ailleurs, pour des raisons de sécurité, rouler la nuit n’est pas vraiment conseillé, sauf si vous êtes obligé. C’est pour cet raison qu’il est toujours important de porter des équipements de protection tels que les casques et les matériels de protections divers. Sans oublier que vous devez aussi avoir des feux de signalisation à l’arrière de votre deux roues.

Vélo électrique - Respecter les consignes de sécurité

2 – Éviter les trottoirs

La loi interdit formellement l’usage des trottoirs pour les cyclistes. Bien heureusement, dans la majorité des villes françaises, les cyclistes ont leur propre piste de circulation. Ce qui réduit davantage les risques d’accident car les cyclistes peuvent y circuler.

Attention toutefois, il y a tout de même des limites de vitesse à respecter, même sur ces zones cyclables. Les conducteurs ne peuvent dépasser les 25 km/h. Au-delà duquel, il est souvent difficile de garantir la stabilité de l’engin.

La restriction des zones d’utilisation des vélos électriques ne vise pas seulement une meilleure protection des piétons. Il s’agit aussi d’un moyen pour les autorités de garantir votre sécurité. En effet, vous n’aurez pas à rencontrer des piétons, ni des bornes, ni encore des petits obstacles que vous n’avez pas aperçus. Sur les pistes cyclables, vous pourriez profiter d’une route parfaitement sécuritaire.

3 – Respecter les consignes de sécurité

Pour éviter les accidents en conduisant votre vélo électrique, voici quelques consignes de sécurité que ne devez minimiser.

  • Le port de casques de protection : Il y a des modèles spécifiques pour les cyclistes disponibles sur le marché. Robustes, ces derniers protègent votre tête en cas d’accident.
  • Le port de genouillères est également nécessaire. Vous ne devriez pas rechigner à le faire pour votre propre bien. Et d’ailleurs, on retrouve actuellement des nouveaux modèles qui sont plus confortables et plus esthétiques. Il suffit de choisir la taille de genouillère idéale en testant plusieurs produits.
  • Le port de vêtements flashys sur route est nécessaire pour optimiser votre visibilité. Généralement, on préconise un gilet orange. Mais tout est aussi une affaire de goût.

4 – Rester vigilant et concentré

La conduite de vélo électrique sur route est uniquement réservée aux personnes de plus de 18 ans. Et oui, le conducteur doit avant tout être une personne responsable. Sur les deux roues, vigilance et concentration sont de mise pour minimiser les risques d’accident. En aucun cas, vous ne devez pas manipuler votre smartphone tout en avançant. Garder un œil sur tout ce qui se passe dans votre alentour.

À l’instar des automobilistes et des motards, vous serez soumis au respect du Code de la route française. Dans ce cas-là, vous devez respecter les priorités, les feux de signalisation, les sens interdits et les limites de vitesse.

N’oubliez pas non plus de surveiller l’état de la route pour éviter les éventuels obstacles qui pourraient entrainer le dérapage de votre vélo : nid de poule, dos d’âne, bosses, etc. En cas de dépassement, vous devrez redoubler de vigilance par rapport aux autres cyclistes et aux autres voitures.

Les distances de sécurité en vigueur ne prennent pas uniquement en compte la taille de la voiture. Imaginez qu’une porte va s’ouvrir brusquement. C’est pour cela qu’il ne faut jamais, au grand jamais, dépasser les voitures à moins de 90 cm de celle-ci.

Vélo électrique - Quelques vérifications de routine avant de prendre la rout

5 – Quelques vérifications de routine avant de prendre la route

Vous vous apprêtez à prendre la route au bord de votre vélo électrique ? N’oubliez pas de faire quelques vérifications de routine avant de partir. Vous n’avez pas besoin de l’avis d’un professionnel pour estimer la performance de vos freins ou de vos guidons. Il en sera de même pour l’état général de votre vélo électrique. Vous pouvez le faire vous-même. Faites un petit test en faisant un aller-retour dans votre allée. A ce moment-là, vous devez bien vérifier quelques éléments : l’état des câbles et des patins de frein, l’état des pneus, la facilité d’utilisation des guidons, l’efficacité des lumières, etc.

Pour ce qui est de l’état des pneus, il ne suffit pas de vérifier leurs usures, s’il y a une crevaison ou pas. Leur pression peut également impacter sur la sécurité routière. Si elle est trop basse, vous pouvez en ajouter. Par contre, vous ne devez pas non plus avoir des pneus avec une pression trop élevée au risque de mettre péril la stabilité de votre vélo.

Edouard

A propos de moi !

Edouard

Salut. C'est Edouard.

Laisser un commentaire.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.